Non classé

Aimer

S’il y a bien un moment dans l’année pour mettre l’Amour au cœur de sa vie, c’est maintenant. De toutes les façons. Quoi que l’on pense de cette fête. Et peu importe nos croyances. Inviter ce sentiment dans sa vie, le ressentir et l’honorer, voilà un beau programme pour se préparer à accueillir la nouvelle année.

« Noël n’est pas un jour ni une saison, c’est un état d’esprit. » Calvin Coolidge

L’Amour au-delà du superficiel
Beaucoup rechignent à vivre ces fêtes avec légèreté. Noël dégouline de guirlandes, de chocolats parfois écœurants. Il est devenu impossible de ne pas se plier à ce rendez-vous qui a perdu son sens… plus encore en cette fin d’année secouée par de multiples colères.
Noël c’est une façon de penser, me dit-on. Mais n’est-elle pas triste et n’ampute-t-elle pas notre aptitude à nous émerveiller et à renouer avec notre rêve d’un monde meilleur ? Bien sûr tout ceci peut être vu comme une grande mascarade commerciale. Mais voir plus loin, plus haut est un remède que je recommande vivement en cette période de fêtes. Pour ne plus être dans la négativité mais choisir en conscience la gratitude. Plus fort que les mots, la gratitude vous fera sans aucun doute vivre des moments remplis de surprise, de partage, de sourires qui n’ont rien à voir avec la naïveté. La gratitude est juste une invitation à dire « oui » à cette période festive et à tout ce qu’elle revêt de bon pour notre humanité. Et pour soi.

« C’est Noël, le plus merveilleux Noël de toute ma vie. Dans mes souliers il y a ton cœur, ton corps, ton âme, la joie de vivre et de travailler ensemble. Un objet serait le cadeau utile que je réprouve. Du superflu. Je ne regarderais que les mains qui le donnent.» Jean Cocteau

L’Amour au-delà des obligations familiales
La course aux cadeaux et à la consommation excessive, en ces temps où les lignes bougent, peut être vécu comme paradoxal. Et puis se retrouver à table le 24 au soir et le 25 au midi avec cet oncle aux antipodes de notre mode vie, ou cette cousine qui nous exaspère, n’est pas toujours réjouissant. Mais si, justement, le rituel de Noël venait rappeler à chacun qu’il est bon de passer outre ses colères, ses énervements, ses désaccords pour se reconnecter au pardon (non chrétien et pourtant si libérateur), à la tolérance, aux liens qui nous unissent avec les autres ? Devenir pleinement un humain réconcilié avec sa complexité et celle des autres, juste le temps d’un repas, n’est-ce pas le message sous-jacent à cette fête séculaire ? Envisagée comme une parenthèse enchantée, un idéal de paix pour se ressourcer, avec ceux qu’on aime tant et ceux qu’on aime moins, elle prend alors toute sa raison d’être. En mettant en mode pause le bouton « jugement », « râlerie », « rancœur »,…

« L’esprit de Noël devrait donner des ailes tous les jours à l’amour. »

Alors après ces mois passés où vous m’avez lue, où nous avons cheminé ensemble d’une manière ou d’une autre, il est temps de célébrer tout ce que vous avez accompli ces derniers temps, de vivre sans demi-mesure ces retrouvailles avec vos proches. Bientôt, 2019 arrivera avec son lot de défis à relever. Mais pour l’heure, je vous souhaite toute la beauté de l’Amour dans vos vies.

NB:

J’ai choisi le mot Aimer en guise de titre à cet article. Peut-être aimeriez-vous poser vos propres mots afin d’exprimer ce que vous inspire Noël ? Je vous propose de le faire dans les commentaires :))

Une réflexion au sujet de « Aimer »

  1. Partage
    C est le mien … ce n est pas toujours en famille mais aussi entre amis entre personnes qui ne font que passer dans nos vies.
    Le partage d un moment festif ce soir et demain.
    Le partage d un moment de ma vie pour les autres le reste du temps. Une vie est précieuse en partager des moments est le plus beau des cadeaux.
    Je souhaite donc de très beaux moments partagés à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *