Cas d’étude sur le Bien-être au travail

 

Retour sur intervention d'Isabelle Deprez en entreprise sur le thème du "Bien-être au travail" en mode Business Coaching*

Donnez-leur plus de « pouvoir d’agir » pour qu’ils soient plus heureux !

C’est ainsi que je tombais dans le bain de l’expression des besoins de la première grande entreprise du secteur privé qui me confiait une mission exploratoire.

Contexte et acteurs :

  • Une direction générale désireuse d’avancer sur la question de l’engagement des collaborateurs mais a priori encore assez conservatrice (variable 1),
  • Des managers expérimentés mais peu motivés par ce sujet "dixit le service RH" (variable 2),
  • Un service RH exigeant mais de quoi exactement : réengagement ? Autonomie ? Responsabilisation ? Bien-être ? (variable 3)


Mission :

Votre mission est de leur donner envie de « Pouvoir agir » pour eux, mais aussi leurs collaborateurs, afin d’être plus autonomes, de prendre plus d’initiatives, afin d’être… plus heureux ? plus responsables ? plus efficaces ?Heu… Vous avez noté, c’est parfait, dans 30 secondes la bande s’autodétruira !

Comprendre la culture pour agir efficacement

Succès et performance sont les valeurs véhiculées au sein de cette organisation. Afin de poursuivre sa progression dans une complexité croissante, l’entreprise s’interroge sur les comportements de ses collaborateurs. Elle désire qu’ils prennent plus d’initiatives et que les managers veillent au bien-être des collaborateurs (identifiés comme source d’engagement et d’une potentielle performance supplémentaire ?). Les deux briques sont perçues comme liées dans leurs effets. Le management est vu comme le maillon faible, habitué à une organisation pyramidale fonctionnant en mode Top Down, incarnée jusqu’au sommet. Un nouveau dirigeant vient d’être nommé. Il décide de s’autoriser l’expérimentation d’autres modes de fonctionnement et le lâcher prise.

Observer sous différents angles

Ma démarche a consisté à m’ouvrir à toutes les options envisageables. Se pouvait-il que la vision du siège soit légèrement biaisée comme l’est souvent celle des B.U. ? Et comment partir d’un terrain plus neutre et mobilisateur pour tous ?

  1. La première partie de mon intervention a donc consisté à METTRE EN MOUVEMENT LES MANAGERS : recherche de leurs motivations et réussites, plutôt que l’approfondissement des dysfonctionnements, problèmes, lacunes et points faibles. L’énergie collective qui se dégageait a permis l’exploration de multiples voies de changement possibles, sans confrontation ni sentiment d’impuissance.
  2. Puis dans un second temps — une business-visit chez une entreprise précurseur en matière d’autonomie et bien-être a permis de NOURRIR LES PRATIQUES, puis d'avoir un effet catalyseur avec les spécificités de leur propre organisation et d’imaginer comment déployer, chacun à son niveau et par maillage avec les autres.
  3. L’étape suivante a consisté à proposer aux managers une MÉTHODE EXCLUSIVE ET EFFICACE, de manière à, individuellement, pouvoir progresser dans l’accompagnement de leurs collaborateurs .La principale difficulté des managers, pris par une masse considérable d’activités à mener de front, est en effet très souvent de disposer de quelques outils permettant de franchir au moins la première étape des changements attendus. Bien évidemment, tout ceci n’a rien de mécanique et exige du temps, de l’énergie et l’envie de grandir.

    Point de processus standard, plutôt une ARBORESCENCE D'INITIATIVES ajustées aux contextes des uns et des autres. Si je devais prendre une image, ce serait le fonctionnement cellulaire vu au travers d’un microscope : vivant, en mouvement et en interactions.

La dynamique est en œuvre désormais avec un fort désir de poursuivre la démarche et de faire des émules parmi les collègues de ces managers expérimentés sélectionnés pour leurs excellents résultats.

MOYENS :

2,5 jours de formation en Innovations managériales et Leadership (dont une business visit)
Cette brique de formation certifiant s’inscrit dans un programme complet mêlant stratégie, finance, innovation etc.

PUBLIC DANS CETTE ETUDE DE CAS:

Directeurs B.U. expérimentés, les plus performants de l'entreprise.
Secteur d'activité : Grande Distribution.

*Extrait de l'ouvrage Réenchanter le travail, c'est possible ! - par Isabelle Deprez

Le catalogue des formations sur le Bien-Etre & QVT au travail

 

Le catalogue des conférences sur le Bien-Etre & QVT au travail

 

Découvrez également

 

ARTICLES & ACTUALITES

 

Que signifie être garant de soi quand on est un leader ?

Le soin de soi en tant que leader est essentiel pour ne pas se perdre en route. Sinon le risque est grand d’être victime du syndrome d’hubris ou de perdre […]

Comment prendre les bonnes décisions ?

Tous les jours, nous devons prendre de multiples décisions, plus ou moins impactantes. Parfois, on se pose de nombreuses questions avant de trancher, quand d’autres fois, la réponse semble évidente. […]

Sortie livre : Réenchanter le travail, c’est possible ! d’Isabelle Deprez

Avec l’émergence de nouvelles communautés professionnelles et les multiples opportunités offertes par les innovations technoscientifiques, le monde du travail est en pleine mutation. En France, tout particulièrement, les aspirations individuelles […]

Lire tous les articles