Le chemin vers la réussite

Très chouette soirée dédiée à la #réussite 🚀des #femmes hier.#conference

Gepostet von Isabelle Deprez Speaker & Coach am Sonntag, 28. Januar 2018

Lors de cette conférence, en s’appuyant sur les conclusions de travaux de recherches et les ressorts de la psychologie positive, le chemin vers la réussite, à la portée de chacune, s’éclaire pas à pas. Des angles multiples et des questions qui trouvent réponses, sans s’enfermer dans un modèle unique de la « réussite ».

Mots clés : psychologie – neurosciences – biais inconscients – désir – plaisir

La réussite est propre à chacune. Mais dans tous les cas elle n’est pas le fruit du hasard. Souvent liée à une vision claire et définie, elle est encore plus puissante si elle a lieu aussi grâce au soutien des autres. Le chemin en est moins ardu. Parce que « réussite » ne rime pas avec facilité. Même si la joie est souvent au rendez-vous ! Six astuces pour se mettre sur la voie.

« Le succès ne se mesure pas à la quantité d’argent que vous avez, mais à l’impact que vous avez sur la vie des gens ». Michelle Obama

1. Se programmer au quotidien

Persévérance, discipline et organisation : ce sont sans doute les trois mots à mettre au cœur de sa vie de femme pour réduire un maximum le stress, garder confiance et relativiser. A partir de là, tout devient possible. Dans la vie privée comme la vie professionnelle. Facile à dire ?… J’ai bien dit que la facilité n’entrait pas en ligne de compte ici. Du moins au début, quand on s’élance dans ce projet qui nous tient tant à cœur. Mais dans les moments de doute – forcément il y en a – personnellement je lève alors la tête, je pense à des femmes qui m’inspirent. Et je me dis que si elles ont réussi, c’est sûrement à la portée de chacune. Si j’agis avec méthodologie et passion, j’y arriverai, tôt ou tard.

« Le leader a un visage et un masque, le visage de la personne et le masque de son rôle ». Christian Monjou

2. Définir son rôle et le jouer

A chaque stade de la vie, il est nécessaire de s’attarder sur le rôle qu’on souhaite jouer. En tant que femme, compagne, mère, experte, engagée dans tel ou tel domaine. Se poser les bonnes questions, se regarder avec lucidité, mais aussi et surtout se voir avec nos talents et nos aptitudes multiples : voilà de quoi avancer riche des progrès passées. Aujourd’hui, est-ce que je veux aller plus loin en prenant le lead dans mon entreprise, en créant ma société, en me lançant, pourquoi pas, dans la politique, … ? Dans tous les cas, en levant les barrières et en faisant sauter les croyances limitantes, un souffle nouveau peut nous régénérer. Mais ensuite, quand on a identifié ses nouvelles aspirations, il convient d’adopter la bonne posture. L’habit peut d’ailleurs aider pour optimiser ses marges de manœuvre.

3. Se jouer des stéréotypes

Exit les idées toutes faites sur le chemin de la réussite. Place plutôt à un examen critique de chaque situation, à une prise de recul indispensable pour dépasser tous les clichés. La réussite, ce n’est ni blanc ni noir. Elle est faite d’alternance, d’adaptation, de réflexion, d’audace. Mais jamais de routine et de conventions. Pour aller plus loin, et si les autres femmes étaient plutôt vues comme des sœurs plutôt que des concurrentes ? La Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, en parlait justement lors du Parlement du féminin qui avait lieu le 18 décembre dernier à l’Opéra Comique : « If you shine, I shine –Si tu brilles, je brille. Pour chaque femme qui réussit, ou brille, cela rejaillit sur toutes les autres ».

4. Procéder par « choix conscients »

Elever son niveau de conscience est sûrement l’une des choses les plus passionnantes qui soi. S’affranchir de la dualité permet de se laisser guider par sa conscience plutôt que par son mental. Agir dans le moment présent, en se détachant de l’ « avoir » (d’ordre matériel, financier…) et écouter le désir et la raison d’être, effet « wahou » garanti. Les japonais appellent ça l’ikigai, les anglo-saxons le flow, et pour ma part le sel de la vie !

« La clé de la réussite, c’est le désir ». Al Pacino

5. Lâcher prise

Mais pas de réussite sans se ressourcer régulièrement, bien s’alimenter et se reposer. Car les nerfs peuvent être mis à rude épreuve sur un chemin qui n’est pas à long fleuve tranquille. Les batteries ont besoin d’être rechargées. Et surtout, le dépassement de soi, le leadership et l’audace doivent parfois être mis en mode pause. Pour que l’envie reste intacte. S’autoriser à flâner, à rêver, à nourrir son être intérieur est le meilleur moyen de lâcher prise, avant de repartir de plus bel.

6. Donner sans rien attendre

Au fil du temps, vous constatez que vous avez fait de votre mieux. Vous connaissez votre expertise et votre singularité. Vous avez confiance dans vos capacités. Il serait dommage de ne pas en faire profiter le plus grand nombre. Donner sans calculer permet de se connecter à l’autre. Et de recevoir bien plus en retour. Sans l’avoir prémédité. Lié à la confiance en soi, en l’autre et en l’avenir, cette aptitude mentale est source d’un bonheur… sans illusions. Voilà à mes yeux les grands secrets d’une belle réussite, qui permet de vivre pleinement et en harmonie avec ses valeurs les plus profondes.

 

 

Quelques instants pour faire le point sur vous ?
Un quizz est à votre disposition ICI