Non classé

Noël approche. Qu’est-ce qu’aimer et diffuser l’amour autour de soi, particulièrement en ce moment de fête familiale ?

C’est la précipitation dans les magasins pour acheter les derniers cadeaux et penser aux préparatifs de Noël. Il faut faire un peu de place dans son agenda pour s’y consacrer. Tâche souvent ardue en décembre qui est un mois chargé nécessitant de boucler de nombreux dossiers 2017. Mais les fêtes approchent et sont là pour nous dire de relever la tête, de regarder autour de soi les personnes qui comptent le plus dans notre vie. De leur consacrer du temps, de leur dire à travers un présent combien ils sont importants pour nous. Car au-delà de la fièvre commerciale, c’est bien de tout un symbole dont il s’agit. Un symbole d’Amour.

 

« Pour préparer un arbre de Noël, il fait trois choses, outre les ornements et l’arbre, la foi dans les beaux jours à venir ». Zahrad, poète arménien

 

Un retour à l’autre

Pendant quelques jours, le temps va ralentir. Enfin, nous allons pouvoir lever les yeux au ciel et profiter des illuminations qui éclairent les rues et les vitrines. Au sens propre comme au sens figuré. Mettons ici de côté la religion qui n’a pas sa place dans mon propos. Mais plutôt, je vous invite à vous pencher un instant sur ce qui vous attend. A faire une pause pour mettre en conscience toute votre attention sur ce qui arrive. Pour stopper l’urgence, le stress, les doutes et l’anxiété qui sont alimentés par tout ce qui nous entoure dans l’actualité. Enfin, il est possible dans les jours à venir d’accueillir une sorte de confiance en la vie, en soi, en ses capacités. Et en l’Autre. Autour de repas festifs, nous allons retrouver nos proches. Parfois ce moment dans l’année vient rappeler des tensions familiales. Mais Noël est là pour inviter à passer outre, à faire un pas de côté pour aller vers cet Autre dont on ne connaît pas tout. Pour entrer en empathie avec lui ou elle, afin de partager quelque chose d’unique, de plus fort que nos différences. N’est-ce pas ce que Noël vient nous rappeler dans cette époque que nous traversons ? N’est-ce pas le moment de retourner à l’essentiel ?

 

« C’est Noël. Il est grand temps de rallumer les étoiles. » Guillaume Apollinaire

 

Un retour vers son enfant intérieur

Et l’essentiel n’est-il pas aussi l’occasion de faire revivre son enfant intérieur ? Laissez de côté l’adulte en vous qui pose des objectifs, se questionne, rumine, … et choisissez plutôt de lâcher prise, de vous émerveiller et de vous autoriser à rêver. C’est la seule chose à faire dans les jours à venir. Car le chérir est sûrement le meilleur moyen de renouer avec ce qui est important pour soi. Avant de faire le bilan de son année pour bien démarrer 2018 et de poser des actes à la hauteur de ses envies. Faites-le revivre de toutes les façons possibles, cultivez cette part en vous qui a besoin d’être nourrie d’attention, de reconnaissance et d’encouragements bienveillants. N’écoutez plus votre juge intérieur. Déposez enfin les armes. Vous vous le devez bien pour tout ce que vous avez accompli les mois derniers. Cette vague d’énergie positive arrive pour nous entourer de ses bienfaits.

 

En résumé, je vous invite à célébrer principalement trois mots : la douceur, le beau et la gratitude. Et surtout profitez-en pour être vous, sans fard, juste en restant dans l’authenticité. Rien de tel pour s’accomplir et faire de ses fêtes, quoi qu’on en pense, un moment précieux pour irradier d’Amour. Cet Amour universel qui nous unit aux autres et fait jaillir la joie.

 

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *