Non classé

Elles ont osé être remarquables

31 femmes remarquables qui oeuvrent dans la région Nord dans les domaines associatif, politique, environnemental, sportif, médical, économique, éducatif. Elles sont à remarquer car elles ont osé.


 

Tout savoir sur cette aventure humaine et commander l’ouvrage/voir les expos photos

.

J’ai eu le bonheur de rédiger la préface de cet ouvrage qui me tient à coeur.



33.1

Mars 2013  : 

Etes-vous heureuse d’être une Femme ?

La question est surprenante et c’est pourtant bien celle qui est régulièrement posée aux femmes qui oeuvrent pour plus de mixité dans les organisations et de reconnaissance du potentiel des femmes.

Est-ce que l’on demanderait à un homme s’il est heureux d’être un homme ? Alors pourquoi une telle question revient-elle en boucle au fil des décennies ? Ce fut le cas pour toutes les féministes, à toutes les époques, avec plus ou moins de violence. C’est encore le cas aujourd’hui, en France, pays des droits de l’Homme.

Que sous-tend cette question ? N’établit-elle pas implicitement une hiérarchie entre les sexes ? La femme serait malheureuse d’être femme ? vivrait mal ses relations avec les hommes ?aspirerait-elle à devenir homme ?

Cet ouvrage vient à point nommé apporter une réponse claire à qui douterait encore de l’affirmation des femmes. Non les femmes n’aspirent pas à devenir des hommes! Ces quelques personnalités féminines du Nord, magnifiquement photographiées et interviewées par Sophie et Laurent Mayeux, symbolisent cette puissance du féminin assumé. La force des photos en noir et blanc et les interviews illustrent deux caractéristiques récurrentes chez les femmes. Engagement et générosité. Elles rayonnent toutes – entrepreneuses de l’économique ou du social, femmes investies dans la société bien au-delà de leur cercle de proximité. Elles illustrent cette force du don qui fragilise souvent économiquement les femmes – elles produisent 66% du travail dans le monde, 50% de la nourriture, mais ne perçoivent  que 10% du revenu global – générosité qui illumine leur vie, leur famille et la société dans son ensemble. Leurs parcours quel qu’en soit la forme fait écho à celui de leurs aînées. Leurs paroles posent comme une évidence leur fierté d’être femmes, d’oser être elles-mêmes. « Etre soi-même ! » lançait en 1903 Louise Michel « Que la femme qui poursuit son émancipation cesse d’être un écho, un reflet ! Qu’elle s’affirme sans vanité comme sans peur, telle qu’elle est. Ce qui fait que les peintres qui sont prix de Rome n’ont jamais rien valu, c’est qu’ils ont pris l’habitude de copier au lieu de créer»

Ces témoignages en sont une illustration contemporaine. Les femmes, ce « réservoir d’énergie vitale » tel que ressenti par Sophie Mayeux, est créateur de vie, de partage, d’amour, de réalisations sociales et économiques, et fonde notre Humanité.

Cette puissance singulière est broyée depuis des siècles par d’autres valeurs plus compétitives où l’altérité fait défaut. L’écrire, le dire, l’exprimer par la photographie, le chant, la danse ou toute expression humaine qui jaillit des tripes de celles et ceux qui s’insurgent devant une telle situation, est indispensable et prometteur car il ouvre le coeur.

J’ai rencontré Laurent et Sophie Mayeux il y a deux ans et c’est leur amour l’un pour l’autre qui m’a inspiré. Ce n’était pas un simple projet photographique qui vibrait en eux, mais cet amour de l’autre qu’ils souhaitaient illustrer au travers des Femmes du Nord. Le regard d’un homme et d’une femme sur la générosité et l’engagement des femmes, un hymne à celles qui portent et soutiennent la vie dans leurs corps et dans leurs actes, tous les jours un peu plus.

 C’est un long chemin que celui de l’amour de l’autre dans sa différence. Un pas de plus est accompli grâce à cet ouvrage. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.