Accomplissement

Vœux et nouvelle année, pourquoi les souhaiter ?

 

Prendre de bonnes résolutions en début d’année marque-t-il notre destin à venir ? Souhaiter les vœux la première quinzaine de janvier, est-ce vraiment nécessaire ? Et si oui pourquoi ? Voici mes interrogations sur le sujet. Et aussi mes vœux, pour vous !

 

« Et comme ton bonheur dépend tout de tes vœux, songes-y bien avant que de les faire. »

Charles Perrault

 

La puissance de l’intention

Les traditions et les rites rassurent et cadrent la condition humaine. Mais à l’ère du numérique, les codes qui nous reliaient avant se brouillent pour laisser la place à de nouveaux comportements. Dans toutes ces mutations, les vœux ont-ils encore une place ? Il semblerait que oui. Beaucoup y sont encore sensibles. Et c’est une bonne nouvelle. Ce repère en plein hiver vient nous dire qu’il est peut-être venu le moment de faire signe à telle ou telle personne. Car le temps file entre nos mains, les relations se distendent. Mais se rappeler au bon souvenir de quelqu’un qui nous est cher et qui ne le sait peut-être plus permet de revenir à l’essentiel. Dépasser la simple formule de politesse pour faire un souhait profond et sincère, voilà de quoi il est question. A ses proches avant tout, mais aussi à ses collaborateurs, à ses clients, à ses partenaires. Bref, à tous ceux qui comptent et qui ont contribué à nos réussites passées. Se poser, se questionner sur chaque relation, personnaliser ses vœux en dit long sur notre vie sociale. D’où l’importance de le faire avec une intention. Pour que votre message soit incarné et adapté à l’interlocuteur qui le recevra.

 

« Meilleurs vœux pour toute la vie, comme ça, c’est fait une fois pour toutes. »
Philippe Geluck

 

De la valeur ajoutée

Cela change tout : faire plaisir, émouvoir, marquer les esprits revêt bien plus d’intérêt qu’une simple formalité. Sinon autant s’en passer, non ? Alors en ce mois de janvier, libérez votre créativité, créez une complicité. Comment ? En racontant une anecdote qui vous est arrivée et qui a des répercussions sur 2018 par exemple. En travaillant votre storytelling ou l’art de vous raconter, pour donner envie de vous contacter, pour des raisons personnelles ou professionnelles. Oubliez ici l’approche commerciale. Privilégiez l’empathie, l’authenticité, le respect et l’amitié. Complétez par un cadeau éventuellement, même symbolique, pour signifier à l’autre votre reconnaissance. C’est la meilleure façon de passer un mois de janvier enjoué.

 

« Nous ne vieillissons pas d’une année sur l’autre, nous nous renouvelons chaque jour. » Emily Dickinson

 

Des vœux pour soi

Et après avoir pensé aux autres, pensez à vous ! Quels sont vos souhaits pour cette année ? Oubliez les bonnes résolutions qui ne tiennent pas. Décidez de mettre en place un véritable plan d’action. De mon côté, je me fixe 6 objectifs professionnels comme personnels. Et quand j’en réalise un, je le remplace par un autre. C’est un engagement envers moi-même qui me guide toute l’année. Je revois mes souhaits régulièrement, ils ne sont jamais bien loin sur mon bureau. Quand j’y pense, ils me font du bien. Je me projette, les visualise et me convaincs ainsi qu’ils vont se réaliser. Ensuite, je laisse la confiance agir. Je m’en remets à ce qui adviendra. Et souvent, les surprises arrivent… A vous d’essayer ! Pour une très belle année !!!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *